La date/heure actuelle est 16 Décembre 2018, 1:31:54
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Forum : Jeux Vidéos
Detroit : Become Human
Auteur Message
Younes38
ProGamer-CS 1.6
ProGamer-CS 1.6


Inscrit le: 13 Mar 2005
Messages: 9631
Localisation: Grenoble
Detroit : Become Human Répondre en citant
Garanti sans spoil !

Je l'ai fini une première fois, en trois sessions de 5-6 heures. Je ressors de cette nouvelle expérience très satisfait.

Alors que Beyond Two Souls était en dents de scie, cette fois nous sommes sur un rythme soutenu ou les évènements s'enchaînent rapidement, tenant le joueur en haleine du début à la fin.

Trois personnages jouable, chacun avec une histoire très intéressante et plaisante à suivre, ou plutôt à déterminer selon les choix que vous faites.
Choix qui sont parfois durs à prendre et qui peuvent être extrêmement punitif pour le personnage, l'incidence d'un moindre choix, parfois paraissant anodin, peut faire basculer la vie d'un de vos personnages bien plus durement que dans Heavy Rain ou Fahrenheit.

Dans mon premier essai, j'ai été très surpris et parfois étonné d'avoir manqué un dialogue, un petit indice par-ci par-là, amputant le jeu d'un voire plusieurs chapitres (!).

Les chapitres, parlons-en. Ils durent entre 10 et 20 minutes chacun et en finissant l'un d'entre eux, vous vous retrouvez devant une arborescence qui retrace du début à la fin ou vous vous en êtes retrouvé en agissant de la manière dont vous avez joué, en vous révélant surtout un nombre parfois hallucinant de cheminements alternatifs.

C'est bien simple, aucun chapitre du jeu n'a qu'une seule fin possible.

J'ai toutefois trouvé ce jeu difficile, pas dans le sens commun du terme à appliquer dans un jeu vidéo classique, mais difficile dans le sens ou on nous pousse à réfléchir comme un androïde dans un monde gouverné par les humains, et quand on pense faire le meilleur choix dans une situation à priori complexe et bien pas tellement, et c'est le joueur qui en pâtit.
Je ne compte même plus le nombre de fois ou, quelques secondes après avoir fait un choix crucial pour l'histoire, je me disais à moi-même "ah zut, je n'aurais pas dû faire ça".

Résultat de ma première partie, un seul personnage vivant sur trois et une mauvaise fin.
Alors qu'à mon premier run d'Heavy Rain j'ai eu la meilleure fin (sur 18 possibles).

Je le recommence dès demain, j'ai hâte de découvrir les chapitres que je n'ai pas réussi à débloquer et de faire des choix alternatifs pour en apprendre davantage sur l'univers de Detroit.

Les graphismes sont excellents, les visages sont criants de réalisme, la VF est impeccable (il faut le dire), la bande-son est parfaite et surtout, la rejouabilité du jeu parait immense surtout si comme moi vous aimez collectionner les trophées, il y a de quoi faire.

Ma note : 18/20


P.S. : Oui, je sais, ce n'est pas argumenté à la perfection mais il est tard Embarassé
 
Message 31 Mai 2018, 4:05:04
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yoda2025
Heavy Metal Jedi
Heavy Metal Jedi


Inscrit le: 02 Avr 2004
Messages: 30595
  Répondre en citant
OK merci Youyou !
Argumenter comme ça, ce n'est pas si mal à 4h00 du mat'
Ouais, comment je faisais, moi à l'époque, quand le forum tournait à plein régime ??
L O L je n'en suis plus capable je crois - oui bon, je bosse maintenant, ça a chassé mes insomnies, tout s'explique Roulement des yeux

Dis comme ça, ça a l'air mieux que Beyond Two Souls qui m'avait déçu il faut le dire, je m'étais forcé pour le finir Triste
Heavy Rain j'en garde un bon souvenir, même si je n'ai jamais pu le refaire, vraiment pas motivé, rien à faire, pourtant j'ai essayé mais j'ai rapidement lâché - du coup j'étais allé voir toutes les fins possibles sur YouTube L O L

J'attends également le retour d'un de mes collègues/amis qui va le faire aussi, je me déciderai après - Hmm pas sûr qu'il me prêtera la PS4 par contre, ce coup-ci ...

NB : Punaise, un post "conséquent" sur Mayerem, ça fait plaisir Sourire
 
Message 31 Mai 2018, 19:53:57
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Babble
Tyran en carton
Tyran en carton


Inscrit le: 22 Jan 2004
Messages: 15757
  Répondre en citant
Merci pour les retours.

Pour moi, le principal défaut de Heavy Rain et Beyond, c'était l'aspect "échec" qui engendre des bifurcations scénaristiques. Dans les deux jeux, la méthode pour obtenir ces bifurcations était, à mon sens, douteuse parce que ça impliquait assez souvent de "mal jouer" volontairement pour déclencher l'échec, limite il fallait poser la manette et laisser faire. C'est un peu naze sur le principe même si je comprend parfaitement la démarche de Quantic Dream vis à vis de ça : le but est de pouvoir continuer d'une manière ou d'une autre l'aventure même si tu n'arrives pas à réussir une séquence.

Ce serait bien si, effectivement, ils avaient adopté une autre approche pour ce jeu, en basant les bifurcations scénaristiques sur les dialogues. Un peu comme un RPG, quoi.
_________________
In the distance...
 
Message 04 Juin 2018, 22:41:24
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yoda2025
Heavy Metal Jedi
Heavy Metal Jedi


Inscrit le: 02 Avr 2004
Messages: 30595
  Répondre en citant
C'est sûr que c'est perturbant, mais c'est assez logique dans la démarche, dans la mesure où on n'est plus dans le schéma classique "on doit réussir la séquence sinon c'est une vie perdue voire un game over".

En clair, on réussit et ça se termine bien, ou bien on se rate et le personnage meurt ou bien le méchant nous échappe définitivement (je schématise mais vous avez compris, je pense ^^).

Et encore ... Ca c'est vrai pour Heavy Rain.
Parce que ce que je reproche à B2S c'est qu'on comprend dès le départ qu'il ne peut rien arriver au personnage principal. Par exemple : une armée de mexicains - ou autre nationalité Roulement des yeux - débarque pour la tuer. Soit on réussit la séquence de QTE : elle tue tout le monde, elle s'échappe, le chapitre se termine bien. Soit on "pose la manette" ouais, j'ai essayé !! Elle se fait tabasser, et au moment où elle va mourir : Aiden ou un autre élément extérieur intervient, tue tout le monde, elle s'en sort et on rejoint l'embranchement précédent "bonne fin du chapitre".
Il n'y a que dans le dernier QTE du jeu qu'elle peut mourir si on se foire - et franchement, il faut le faire exprès, là aussi en posant la manette.

Bref, on s'attache moins au personnage comme on le faisait dans Heavy Rain ou même Fahrenheit et donc ça, ça m'ennuie Triste
Du coup, les QTE foirés en cours de route ne changent pas grand chose au scénario à part éventuellement faire mourir des persos très secondaires, ce qui ne permet certes pas de récupérer tous les trophées ... Ou alors, il y a je crois un trophée spécial s'ils meurent tous ... Génial !!

Donc à voir pour Detroit. Ça a l'air de ne plus être le cas, le nombre d'embranchements a en effet l'air d'être gigantesque, quant à la motivation de recommencer pour tester un autre chemin, je verrai comment je réagis. Ouais, je travaille à squatter chez mon pote qui a la PS4, dernièrement Roulement des yeux
 
Message 06 Juin 2018, 20:00:31
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Babble
Tyran en carton
Tyran en carton


Inscrit le: 22 Jan 2004
Messages: 15757
  Répondre en citant
Après, l'autre problème que j'ai eu avec ces jeux, c'est que la quasi totalité du plaisir de jeu se situe dans le suspense. Une fois que tu connais la fin, que tout est expliqué, bah... Je trouve qu'il ne reste plus grand chose.

Heavy Rain, l'avantage est qu'il a une ambiance. Donc même si on perd pas mal d'intérêt une fois terminé, il y a toujours le plaisir de l'ambiance. Par contre, Beyond Two Souls, j'ai pas trop ressenti d'ambiance. Du coup, je l'ai toujours pas refait pour essayer de découvrir d'autres trucs, finir les trophées...
_________________
In the distance...
 
Message 07 Juin 2018, 21:19:43
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yoda2025
Heavy Metal Jedi
Heavy Metal Jedi


Inscrit le: 02 Avr 2004
Messages: 30595
  Répondre en citant
En effet, une fois qu'on connait "l'histoire" (du moins les motivations/buts recherchés par les principaux protagonistes) c'est moins intéressant.
Je suis d'accord que l'ambiance d'Heavy Rain est bien travaillée, omniprésente, oppressante, on a beau savoir pourquoi le tueur fait cela, il n'en demeure pas moins qu'on sent bien que ça peut (très) mal se terminer pour certains ou tous les personnages principaux, donc ça nous laisse un petit but.
Dans B2S, on joue les séquences dans le désordre chronologiquement, donc on sait bien qu'il ne va rien arriver de fâcheux à Wonder Woman, du coup, bah pas d'ambiance, et au final, on s'en tape que les personnages secondaires survivent ou pas, ça ne change rien, à part qu'on les voit ou non dans "l'autre monde" lors de la dernière cinématique et qu'on remplit ou non sa vitrine de trophées.
 
Message 09 Juin 2018, 17:18:16
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Informations


Poster des nouveaux sujets : OFF
Répondre aux sujets : OFF
Editer ses messages : OFF
Supprimer ses messages : OFF
Voter aux sondages : OFF