La date/heure actuelle est 11 Décembre 2017, 23:02:19
The Nomad Soul
Histoire
Solution
Personnages
Omikron
Inspirations
David Bowie
Images
Téléchargement
Communauté
Forum
Liens
 
Forum
Statistiques
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne : 0 Enregistré, 3 Invités
Utilisateurs enregistrés : Aucun

Aujourd'hui : 19 visiteurs. 2 Enregistrés, 17 Invités
Utilisateurs enregistrés : Babble, Younes38
 
Omikron : Légendes
La Cité
Histoire
Politique
Justice
Propagande
Religion
Trusts
Les Quartiers
Anekbah
Qalisar
Jaunpur
Lahoreh
Médias
Journaux
Publicité
Transcan
Musique
Littérature
Langue
Sciences
Gastronomie
Inventaires
Nourriture
Soins
Objets spéciaux
Objets divers
Armes
Folklore
Les Anneaux
L'Art
Application de l'Art
Potions et sorts
Légendes
Démons
Combat
Techniques Taar
Tournoi de Sha'armet
Omikron a son folklore et donc ses légendes. Voici les seules que l'on connait.

La légende de Boz par Soff Ibul

Boz était un citoyen d'Omikron comme les autres. Timide et effacé, il ressentait profondément l'injustice et l'iniquité du gouvernement, mais n'imaginait pas une seconde qu'il puisse un jour y changer quelque chose. Un soir qu'il rentrait chez lui, il découvrit le cadavre de sa femme étendu dans la cuisine. Il n'eut pas le temps d'en voir plus car un démon se jeta sur lui et le tua d'un coup sec sr la nuque. L'âme de Boz réussit à s'extirper de son corps avant que le démon ne s'en saisisse. Elle flotta un moment dans l'air puis se rua à l'intérieur du terminal multiplan pour échapper au démon.

Depuis, Boz vit sur le réseau informatique. Privé de corps à jamais, il consacre son existence virtuelle à combattre l'Etat et les démons par tous les moyens. On le soupçonne d'être le chef secret des éveillés.


Le mystère du livre de Nout par Girff Kuna'r

Le livre de Nout ( le livre de la nuit en dialecte Masa'u ) a été écrit voila plusieurs milliers d'années par le sorcier renégat Matanboukous.

Dernier survivant de la caste des sorciers, il y aurait réuni tous les secrets de l'Art ancien, avant de disparaître mystérieusement.

A l'intérieur se trouveraient les sorts les plus puissants de l'univers, ceux qui font de l'homme l'égal d'un dieu. Il permet de commander aux astres, de parler aux esprits des morts et de connaître le futur.

Juste avant de mourir, pour protéger le livre de la convoitise des hommes, Matanboukous a demandé à sa fille Soyinka de le cacher dans Hamestaga'n, la cité des morts.

Nul ne sait depuis ce qu'il est devenu.


La nécropole Hamestaga'n par Ylam Tafik'r

Des milliers d'années avant la naissance du héros Kushulai'in, Hamestaga'n était déjà la cité des morts. Les magiciens venaient régulièrement de tout Phaënon y échanger leur connaissance de l'Art et parler avec les défunts des affaires humaines. La nécropole était une véritable ville souterraine dédiée au repos des morts. Elle était constituée de milliers de tombes et de magnifiques temples dédiés à Vyagrimukha, le dieu de l'Art. Chaque magicien revenait à Hamestaga'n le jour de sa mort pour être enterré dans un des tombeaux réservés aux maîtres de l'Art.

Omikron serait bâtie juste au-dessus de la cité des morts. Nul ne sait aujourd'hui si Hamestaga'n existe encore ni ne connaît son emplacement exact. L'accès aux catacombes, où se trouvait la nécropole, semble être perdu à tout jamais.


L'entrée d'Hamestaga'n

Le texte suivant a été trouvé sur une stèle de l'époque ogyrienne. Il donnerait le moyen d'accéder à la cité des morts Hamestaga'n :

"Mesh'ma'ir ana tep oil
Sour dem kinoy oda'r nim hamestaga'n sef
Frai'l taat vyagrimukha dor nehh

Sho pin drat om frai'l sor quam
Im strave'm sour gra'm sho'h
Ram'en prat gott rar tehp
Yrmali chim dor fap

wem kato'wan or tengi's
Rott Kiwan far tep niir jodem
Yst maar den juvot an raa'r
Shem Kiwan ar dimit sor ven"

Traduction du texte tradutech :

"Celui qui veut trouver le repos des morts
Dans la nécropole sacrée d'Hamestaga'n,
Les trois joyaux de Vyagrimukha doit rassembler.

Les deux premiers joyaux perdus dans les fureurs de Cobalt,
Sont peut-être toujours de ce monde.
Le troisième, l'oeil droit du dieu,
Au fond du puits d'Yrmali dort encore.

Quand les trois pierres seront réunies,
Dans le temple de Kiwan le magicien doit se rendre,
Pour demander la bénédiction du mort
En ramenant à la vie le mage Kiwan en personne."


Parchemin "Oeil de Vyagrimukha"

Deux colonnes plantées dans la terre;
L'oeil droit de Vyagrimukha en haut de l'une dort,
A ses pieds serpente une rivière
Suivre son chemin récompensera tes efforts.